Aller au contenu

À propos

L’Association Aux Films de la Moine a été créée en 2011 pour organiser un festival de cinéma à Cholet. Elle regroupe des personnes de tous âges qui s’intéressent aux échanges et à la culture vivante, œuvrant à partir des liens entre les livres et les films, mais aussi à l’occasion les musiques, les jeux… pour organiser des rencontres et des événements à Cholet.

Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Que faisons-nous ? (Bilan début 2023)

« Aux films de la Moine » est une association déclarée loi 1901 et reconnue d’utilité publique.

Elle est constituée de membres bénévoles qui se sont donné pour but d’animer des actions cinéma à Cholet (Maine-et-Loire). Son nom est une référence à la rivière locale, la Moine. 

Bref historique de l’association, à partir de ses deux manifestation phares : 

Elle est créée en 2011 à l’initiative de Jérémy Cacheux, alors directeur adjoint du cinéma Cinémovida à Cholet, puis directeur. Elle est vraiment active à partir de 2013. Nicolas Blondel en devient le président à ce moment. Lors de la première édition, l’association propose un festival nommé Du best-seller au box-office (fin mars et début avril 2013) : il dure dix jours et est consacré aux adaptations cinématographiques (de tous genres). Il deviendra Adaptations en 2014 (simple changement de nom, la ligne du festival restant la même). A l’époque, l’association s’appelle aussi Adaptations. Durant sept ans, jusqu’en 2019, le festival Adaptations réunira les spectateurs autour de films mais aussi de livres, d’œuvres musicales ou graphiques…  Le festival propose des projections en avant-première avec des invités professionnels, issus du monde du cinéma et/ou des livres, qui échangent avec le public juste après la projection, avec un membre de l’association pour mener le débat. Nous organisons aussi des reprises patrimoniales et des événements originaux : films avec conférence pédagogique, rencontres diverses, animations en ville, jury de lycéens encadrés pour découvrir des films non encore distribués et débattre de leur intérêt afin de décerner un prix, interventions dans le cinéma (danse, création textile, concert, dessin… en fonction des thèmes des films programmés), etc. Nous nous associons aux autres lieux de culture dans la ville, suivant les opportunités offertes par la programmation : la Médiathèque, les musées, les librairies lors de séances de dédicaces d’un auteur invité… La communication est assurée avec l’aide des services municipaux. Au fil du temps, nous avons noué des partenariats pédagogiques avec l’Ecole d’Art du Choletais (création d’un logo, de l’affiche) puis le BTS Communication du lycée Sainte-Marie, devenu ensuite l’ESUPEC (mêmes missions + à présent animation des réseaux sociaux). 

En 2022, Adaptations est remodelé avec une orientation thématique : cette année-là, le thème choisi est Cinéma et musique. Nous choisissons à présent de montrer des films de tous genres, pas seulement des adaptations, mais en gardant le même esprit d’ouverture et le goût des rencontres. Nous relançons cet événement sous le nom Les Ciné-rencontres de Cholet pour la fin mars 2023. Le thème est : Comme un voyage…  

En parallèle, un autre événement a été créé en 2013 et intègre alors notre association : le festival de courts-métrages Hotmilk Film Makers (Hot milk = chaud lait = Cholet, jeu de mots local…). Se déroulant tous les ans fin septembre depuis lors, « Hotmilk » est géré par Ronald Guérin qui lance un appel à courts-métrages au plan national. Il sélectionne majoritairement des œuvres courtes issues de notre région, les Pays de la Loire (un des participants venant de la région suffit). Quelques œuvres ‘coup de cœur’ sont aussi proposées, venant d’autres régions. Les invités (professionnels ou amateurs) viennent à la rencontre du public pour des échanges directement après les projections, encadrés par les membres de l’association. C’est l’occasion de découvrir l’origine et le déroulement des projets de ‘courts’. De très jeunes invités sont régulièrement présents (lycéens, étudiants en cinéma) pour montrer leur production vidéo et les encourager. Le festival dure un week-end. Hotmilk Film Makers n°9 a eu lieu en septembre 2022. À partir de  l’édition 2023, Ronald a choisi de créer sa propre association, nommée 2.35, pour proposer des projets de création vidéo, et il s’occupera de gérer le festival de façon autonome. Nous restons partenaires cependant. 

Autres activités de l’association :

En novembre 2019, Aux sources de la reconnexion était un festival de films documentaires sur des thèmes liés au bien-être, aux expériences alternatives, à la quête de spiritualité… En partenariat avec une jeune femme ayant proposé ce projet, Maryline Sécher (une seule édition). 

En 2019, quelques membres de l’association ont créé « C’est que du cinéma », des chroniques cinéma sur la radio associative nantaise Radio SUN, qui a une antenne à Cholet, avec l’aide d’un animateur de la radio. Axelle, Frédérique, Nicolas et Aurélie ont lancé ces chroniques de 5 à 10 minutes, diffusées tous les mardis soirs, sur des thèmes liés à l’actualité du monde du cinéma mais aussi en rapport avec les goûts de chaque chroniqueur ou chroniqueuse en matière de films (à tour de rôle). Ils se sont formés aux activités de radio. Après le départ d’Aurélie pour cause de maternité, Axelle, Nicolas et Frédérique ont continué à se partager l’antenne jusqu’à l’été 2022, assurant l’écriture et la mise en voix, souvent illustrée d’extraits sonores (chroniques disponibles en podcast sur le site lesonunique.com).  

Nicolas et Muriel animent des rencontres patrimoine du cinéma depuis 2016, avec l’aide de Pierre pour les premières années : Ecrans noirs et Sueurs froides. Ces séances en ciné-débat sont d’abord consacrées aux films noirs, aux films de monstres du patrimoine (Dracula, Frankenstein…), à la science-fiction des années 50…  Puis différents genres de films ont pu être diffusés. Les animateurs présentent le réalisateur avant la projection, et analysent l’intérêt du film ensuite, dialoguant avec les spectateurs.  Les séances sont calées sur le premier mercredi de chaque mois, à 20h. 

La ville de Cholet a aussi confié à l’association la diffusion de Ciné-mômes, une sélection de films pour les tout petits et leur famille, un événement traditionnel à Cholet pour les fêtes de fin d’année, toujours très fréquenté. 

Le Festival Junior est une autre manifestation appréciée, à destination des élèves de primaire encadrés par les professeurs des écoles. Il s’agit de films jeunesse issus du cinéma indépendant, choisis avec l’accord des inspecteurs de l’Education nationale au niveau primaire. Les films doivent offrir matière à débat et réflexion pour les élèves, débouchant sur des activités en classe autour des sentiments des personnages, des situations vécues, des expériences traversées… Les élèves créent des jeux liés au films et des réflexions, des mini-critiques, qui alimentent une ‘gazette’, imprimée ensuite pour la leur distribuer. Ils choisissent deux représentants par classe pour délibérer et voter pour leur film favori. Les professeurs des écoles apprécient beaucoup cet événement ; on peut attendre 250 jeunes spectateurs lors de la période du Festival junior, pour chaque projection. Jusqu’ici quatre films étaient proposés, plus un cinquième pour la clôture, et les élèves les voyaient tous, au rythme d’un par semaine, habituellement en début d’année.

L’association Aux Films de la Moine arrive donc à ses dix ans d’activité avec un bilan assez riche…